Météogottes - C'est vous...!


 
NuagesAccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 tres beaux textes, des lecons de vie, A méditer ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: tres beaux textes, des lecons de vie, A méditer .... Ven 22 Déc - 6:09

CROIS EN TES REVES :

Il était une fois une course ... de grenouilles
L’objectif était d’arriver en haut d’une grande tour.

Beaucoup de gens se rassemblèrent pour les voir et les soutenir.

La course commença.

En fait, les gens ne croyaient probablement pas possible que les grenouilles puissent atteindre la cime, et toutes les phrases que l’on entendit furent de ce genre :

"Quelle peine !!!
Elles n’y arriveront jamais!"

Les grenouilles commencèrent à se résigner, sauf une qui continua de grimper avec fougue et enthousiasme et les gens continuaient :
"... Quelle peine !!! Elles n’y arriveront jamais!..."

Et les grenouilles s’avouèrent vaincues, sauf toujours la même grenouille qui continuait à insister.

A la fin, toutes se désistèrent, sauf cette grenouille qui,
seule et avec un énorme effort, atteignait le haut de la cime. Les autres voulurent savoir comment elle avait fait.

L’une d’entre elles s’approcha pour lui demander comment elle avait fait pour terminer l’épreuve.

Et découvrit qu’elle... était sourde !



En résumé :

...N’écoutez pas les personnes qui ont la mauvaise habitude d’être négatives... car elles volent les meilleurs espoirs de votre coeur!

Rappelez-vous pour toujours du pouvoir qu’ont les mots que vous entendez ou que vous lisez.


Dernière édition par Admin le Ven 22 Déc - 6:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: JUSTE UN SOURIRE Ven 22 Déc - 6:47

Juste un sourire…

Souriez aux personnes qui croisent votre route
Sans raison aucune, sans malice et sans doute.
Souriez toujours à la vie.
Elle vous paraîtra plus jolie.
Souriez aussi à ceux que vous aimez.
Ils se sentiront plus légers.
Et si l'on vous rend votre sourire, vous vous sentirez mieux.
Un sourire sans fard est un coin de ciel bleu.
Si le sourire était une maladie
Je voudrais qu’il se répande tel une épidémie.
Un sourire ne vous coûte rien
Mais il peut faire beaucoup de bien.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis
Administrateur
Administrateur


Masculin
Age: 55
Localisation: Héron - Belgique - Alt 202m
Loisirs: Météo-Photo

Ici depuis: 05/06/2006

Points "fidélité": 24102
Station: Oregon Scientific WMR928NX

MessageSujet: Re: tres beaux textes, des lecons de vie, A méditer .... Ven 22 Déc - 6:49

C'est une très belle leçon.....merci véro

**********************************************
Revenir en haut Aller en bas
http://meteogottes.positifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tres beaux textes, des lecons de vie, A méditer .... Ven 22 Déc - 9:05

Merci Véro! flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tres beaux textes, des lecons de vie, A méditer .... Ven 22 Déc - 15:35

★...Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup,
Il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne,
Il ne dure qu'un instant, mais son souvenir est parfois éternel,
Personne n'est assez riche pour s'en passer,
Personne n'est assez pauvre pour ne pas le mériter,
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires,
Il est le signe sensible de l'amitié,
Un sourire donne du repos à l'être fatigué,
Donne du courage au plus découragé
Il ne peut ni s'acheter, ni se prêter, ni se voler,
Car c'est une chose qui n'a de valeur qu'à partir du moment où il se donne.
Et si toutefois, vous rencontrez quelqu'un qui ne sait plus sourire,
soyez généreux donnez-lui le vôtre,
Car nul n'a autant besoin d'un sourire que celui qui ne peut en donner aux autres...★
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis
Administrateur
Administrateur


Masculin
Age: 55
Localisation: Héron - Belgique - Alt 202m
Loisirs: Météo-Photo

Ici depuis: 05/06/2006

Points "fidélité": 24102
Station: Oregon Scientific WMR928NX

MessageSujet: Re: tres beaux textes, des lecons de vie, A méditer .... Ven 22 Déc - 21:45

C'est très joli et puis très juste....
J'invite les membres de ce forum a prendre la peine de consacrer une minute ou deux pour lire ces quelques lignes.....

merci à vous deux...

**********************************************
Revenir en haut Aller en bas
http://meteogottes.positifforum.com
Phil
Météogottien VIP bronze
Météogottien VIP bronze


Masculin
Localisation: Nord de la France
Ici depuis: 21/12/2006

Points "fidélité": 3379

MessageSujet: Re: tres beaux textes, des lecons de vie, A méditer .... Ven 22 Déc - 21:58

bravo pour ces lignes Bravo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yserphoto.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tres beaux textes, des lecons de vie, A méditer .... Ven 22 Déc - 22:20

Mais de rien Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: le mur Sam 23 Déc - 19:19

Deux hommes, tous les deux gravement malades, occupaient la même chambre d'hôpital.

L'un d'eux devait s'asseoir dans son lit pendant une heure chaque après-midi afin d'évacuer les sécrétions de ses poumons, son lit était à coté de la seule fenêtre de la chambre.

L'autre devait passer ses journées couché sur le dos. Les deux compagnons d'infortune se parlaient pendant des heures. Ils parlaient de leurs épouses et de leurs familles, décrivaient leur maison, leur travail, leur participation dans le service militaire et les endroits ou ils avaient été en vacances.

Et chaque après-midi, quand l'homme dans le lit près de la fenêtre pouvait s'asseoir, il passait le temps à décrire à son compagnon de chambre tout ce qu'il voyait dehors.

L'homme dans l'autre lit commença à vivre pendant ces périodes d'une heure où son monde était élargi et égayé par toutes les activités et les couleurs du monde extérieur.

De la chambre, la vue donnait sur un parc avec un beau lac, les canards et les cygnes jouaient sur l'eau tandis que les enfants faisaient voguer leurs

bateaux en modèles réduits. Les amoureux marchaient bras dessus, bras dessous, parmi des fleurs aux couleurs de l'arc-en-ciel, de grands arbres décoraient le paysage et on pouvait apercevoir au loin la ville se dessiner

Pendant que l'homme près de la fenêtre décrivait tous ces détails, l'homme de l'autre coté de la chambre fermait les yeux et imaginait la scène pittoresque.

Lors d'un bel après-midi, l'homme près de la fenêtre décrivit une parade qui passait par-là. Bien que l'autre homme n'ait pu entendre l'orchestre, il pouvait le voir avec les yeux de son imagination, tellement son compagnon le dépeignait de façon vivante.

Les jours et les semaines passèrent.

Un matin, à l'heure du bain, l'infirmière trouva le corps sans vie de l'homme près de la fenêtre, mort paisiblement dans son sommeil.

Attristée, elle appela les préposés pour qu'ils viennent prendre le corps.

Dès qu'il sentit que le moment était approprié, l'autre homme demanda s'il pouvait être déplacé à coté de la fenêtre.

L'infirmière, heureuse de lui accorder cette petite faveur, s'assura de son confort,
puis elle le laissa seul.

Lentement, péniblement, le malade se souleva un peu, en s'appuyant sur un coude pour jeter son premier coup d'oeil dehors.

Enfin, il aurait la joie de voir par lui-même ce que son ami lui avait décrit.

Il s'étira pour se tourner lentement vers la fenêtre près du lit.

Or, tout ce qu'il vit, fut un mur !

L'homme demanda à l'infirmière pourquoi son compagnon de chambre décédé lui avait dépeint une toute autre réalité.

L'infirmière répondit que l'homme était aveugle et ne pouvait même pas voir le mur.

Peut-être a-t-il seulement voulu vous encourager, commenta-t-elle.




Epilogue :

Il y a un bonheur extraordinaire à rendre d'autres heureux, en dépit de nos propres épreuves.

La peine partagée réduit de moitié la douleur, mais le bonheur, une fois partagé, s'en trouve doublé.

Si vous voulez vous sentir riche, vous n'avez qu'à compter, parmi toutes les choses que vous possédez, celles que l'argent ne peut acheter.

Aujourd'hui est un cadeau, c'est pourquoi on l'appelle présent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Rendre Heureux Dim 24 Déc - 12:12

Rendre heureux
"Pour rendre un être heureux, il faut bien peu de chose
Un bonjour, un sourire, ou un bouton de rose
Quelques mots échangés, sont autant de bonheur,
Et quand vient le printemps, le parfum d'une fleur!

Ainsi la vie s'en va, sans qu'on y prenne garde
Ne laissons pas passer les moments de bonheur
Rangeons-les sagement au fond de notre coeur
Un aujourd'hui viendra et te dira, regarde!

Et nous repenserons aux instants merveilleux
Que nous aurons vécus tout au long de la vie
Ces mille petits riens qui font qu'on est heureux
Quand on peut partager les bonheurs d'aujourd'hui!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: VIEILLIR EN BEAUTE Dim 24 Déc - 17:19

VIEILLIR EN BEAUTE

C'est vieillir avec amour,
Savoir donner sans rien attendre en retour,
Car où que l'on soit, à l'aube du jour.
Il y a quelqu'un à qui dire bonjour.


Vieillir en beauté, c'est vieillir avec espoir.
Être content de soi en se couchant le soir.
Et lorsque viendra le point de non recevoir.
Se dire qu'au fond, ce n'est qu'un aurevoir.


Vieillir en beauté, c'est donner un coup de pouce. À ceux qui se sentent perdus dans la Brousse.
Qui ne croient plus que la vie peut-être douce.
Et qu'il y aura toujours quelqu'un à la rescousse.


Vieillir en beauté, c'est vieillir positivement.
Ne pas pleurer sur ses souvenirs d'antan.
Être fier d'avoir des cheveux blancs
Car pour être heureux on a encore le temps...


Vieillir en beauté, c'est vieillir avec son coeur.
Sans remords, sans regrets, sans regarder l'heure.
Aller de l'avant, arrêter d'avoir peur.
Car à chaque âge se rattache un Bonheur...


Vieillir en beauté, c'est vieillir avec son corps.
Se garder sain en dedans, beau en dehors.
Ne jamais abdiquer devant un effort.
L'âge n'a rien à voir avec la mort.....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: l'importance de la famille Lun 25 Déc - 20:09

L'importance de la famille




En marchant sur le trottoir, un étranger me bouscule en passant près de moi !
"Oh excusez-moi " lui dis-je !
Il me répond : "Je vous demande pardon aussi, je ne vous avais pas vu !




Nous étions vraiment polis l'étranger et moi.




Nous avions échangé de belles paroles, et nous avons repris notre chemin en se laissant sur un" Au revoir ! "




Une fois à la maison...
Une histoire différente se passa. Comment traitons-nous les amours de notre vie... les jeunes et les plus âgés ?




Y avez-vous pensé ?




Plus tard dans l'après-midi, tout en préparant le souper, mon fils arriva derrière moi et resta figé là, sans un mot.




En me retournant brusquement, je l'ai fait tomber.
"Pousse-toi de là, " Lui dis-je avec colère, - "toujours dans mes jambes" !




Il se retourna et s'en alla le coeur brisé.
Je n'avais pas réalisé la peine que je venais de lui faire.
Vers la fin de la soirée, j'allai me coucher et…




Quand une douce voix, venant de, l’au-delà.... me dit :


"Pourquoi est-ce si facile d'être plein de gentillesse envers les étrangers
et ne pas être capable de le faire pour les gens près de toi qui t'aiment et que tu aimes ? "
Lève-toi et vas voir sur le plancher de la cuisine.
Tu y trouveras un joli bouquet de fleurs près de la porte d'entrée…
ce sont les fleurs que ton fils t'avait apportées dans la journée.
Il a cueilli lui-même ces fleurs pour toi :
Il y en a de couleur rose, jaune et bleue.




Ce que tu n’as point compris, c’est qu’il était arrivé derrière toi sans bruit
pour ne pas dévoiler la surprise qu'il voulait te faire.
Mais tu n'as jamais vu les larmes couler de ses yeux quand tu lui as dit de partir. "




Je me levai pour aller voir près de la porte d'entrée et vis le joli bouquet de fleurs par terre.


C'est à ce moment, que je commençai à me sentir vraiment mal, alors mes yeux se remplirent de larmes...




Sans faire de bruit,
je me rendis près du lit de mon fils et lui dis :
"Réveille-toi trésor, réveille-toi ! " .
"Est-ce les fleurs que tu as cueillies pour moi aujourd'hui ?"


Il sourit et me répondit :
" J’ai trouvé ces fleurs près d'un arbre et je les ai cueillies car je trouvais qu’elles étaient belles…. comme toi maman ! Je savais que tu les aimerais, spécialement les bleues car je sais que tu aimes le bleu."


Je lui dis : " Mon fils, je suis vraiment désolée de la façon dont j'ai agi avec toi aujourd'hui". - Je n'aurais jamais dû crier après toi comme je l'ai fait".


Il me répondit : " Oh, Maman, c'est ok. - Je t'aime quand même tu sais !"


" Mon fils, je t'aime aussi et j'adore tes fleurs et spécialement les bleues".


Un grand moment de tendresse nous unit alors.




J'ai appris ce jour là, à faire attention à mes proches autant et sinon plus qu'aux étrangers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: tres beaux textes, des lecons de vie, A méditer .... Ven 29 Déc - 17:52

C'est vraiment Superbe ...!
Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: 30 décembre Sam 30 Déc - 13:40

Donner quand ça compte:
Il y a plusieurs années, quand je travaillais comme bénévole dans un hôpital, j'ai connu une petite fille qui s'appelait Lize et elle souffrait d'une sérieuse maladie rare. Le seul espoir qu'elle s'en remette semblait être qu'elle reçoive une transfusion sanguine de son petit frère de 5 ans qui avait miraculeusement survécu à la même maladie et avait développé les anti-corps requis pour la combattre.
Le médecin expliqua la situation au petit frère et lui demanda si il serait prêt à donner son sang à sa soeur. Je l'ai vu hésiter un instant avant de prendre une grande respiration et de répondre: "Oui, je vais le faire si c'est pour la sauver".
Au cours de la transfusion, il était étendu dans un lit au côté de sa soeur et il a souri, comme nous tous, lorsqu'il a vu sa soeur reprendre des couleurs.
Puis, il a pâli et son sourire s'est fané. Il a levé les yeux vers le médecin et lui a demandé d'une voix tremblante: "Est-ce que je vais commencer à mourir tout de suite ?"...
Etant jeune, le petit garçon avait mal compris le médecin. Il croyait qu'il devait donner tout son sang à sa soeur pour la sauver.
...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: 2 decembre Mar 2 Jan - 16:57

J'ai reçu des fleurs aujourd’hui. Ce n'était pas mon anniversaire ni un autre jour spécial. Nous avons eu notre première dispute hier dans la nuit et il m'a dit beaucoup de choses cruelles qui m'ont vraiment blessées. Je sais qu'il est désolé et qu'il n'a pas voulu dire les choses qu'il a dites parce qu'il m'a envoyé des fleurs aujourd’hui.
J'ai reçu des fleurs aujourd’hui . Ce n'était pas notre anniversaire ni un autre jour spécial. Hier, dans la nuit, il m'a poussé contre un mur et a commencé à m'étrangler. Ça ressemblait à un cauchemar, je ne pouvais croire que c'était réel. Je me suis réveillée ce matin le corps douloureux et meurtri. Je sais qu'il doit être désolé parce qu'il m'a envoyé des fleurs aujourd’hui.
J,ai reçu des fleurs aujourd’hui et ce n'était pas la fête des mères ni un autre jour spécial. Hier, dans la nuit, il m'a de nouveau battu, c'était beaucoup plus violent que le! s autres fois. Si je le quitte, que deviendrais-je? Comment prendre soin de mes enfants? Et les problèmes financiers? J'ai peur de lui mais je suis effrayée de partir. Mais je sais qu'il doit être désolé parce qu'il m'a envoyé des fleurs aujourd’hui.
J'ai reçu des fleurs aujourd’hui. Aujourd’hui c'était un jour très spécial, c'était le jour de mes funérailles. Hier dans la nuit, il m'a finalement tué. Il m'a battu à mort. Si seulement j'avais trouvé assez de courage pour le quitter, je n'aurais pas reçu de fleurs aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
 

tres beaux textes, des lecons de vie, A méditer ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Météogottes - C'est vous...! ::  :: -